lou barlow – live au middle east upstairs, le 2 mars 2005

l’enfant du pays revient sur la scène du middle east upstairs, minuscule club de cambridge. 200 personnes sont là, les plus jeunes conquis par emoh, son dernier disque, côtoient quelques pères de famille, fans de sebadoh rangés des voitures.

voilà un enregistrement que je vous livre sans traitement, sans modification, comme un souvenir d’un superbe moment. tout y est: les bruits de la porte d’entrée, le tintement de la caisse enregistreuse à la vente d’une bière. et bien sûr, lou barlow et sa guitare, bonnet, t-shirt number two, et classe ultime.

pour accompagner ces quelques mp3, je retranscris des histoires qu’il nous a racontées entre les morceaux.

edit: je retire les mp3, on peut se procurer l’enregistrement de ce concert ici, sur le site web du middle east!

lou barlow - live @ middle east upstairs, cambridge - march 2, 2005

trois nouveautés (extraites du dernier album emoh)

mp3  royalty

je suis heureux de revenir sur la scène du middle east upstairs, mon club de rock favori à boston. ça sonne bien ici, quand il y a un bon groupe de rock. j’y ai vu tellement de bon trucs: laughing hyenas (personne s’en souvient), pavement, teenage fan club.

mp3  holding back the years


je suis venu avec ce clavier très élaboré et une pédale pour sampler ma guitare, et en fait une fois sur scène j’ai trop peur pour les utiliser. pourtant à la maison j’y arrive très bien, je suis même devenu un expert si j’ose dire, mais là mes mains sont comme prises d’arthrite. je ne veux pas faire d’erreurs… vas-y, mouille-toi comme avant, bordel, en 92 t’avais pas peur de te tromper, merde!

mp3  round and round

en anglais dans le texte: put your ass on the line like you used to, motherfucker, i saw you back in 92, you weren’t afraid to make mistakes back then!

trois vieilleries

mp3  love is stronger

juste avant soul and fire:
je chante toujours cette chanson… et cette histoire, je l’ai déjà racontée sur cette scène. ma copine, qui est maintenant ma femme, venait de me quitter pour un indie rockeur avocat branché. elle est quand même venue au concert que je donnais ici, et elle a entendu toutes ces chansons que j’avais écrit pour elle! on s’est sauté dessus dans les toilettes, oui ces toilettes-là! ne jamais sous-estimer le pouvoir de la musique, les gars.

mp3  soul and fire


le disque s’appelle emoh, c’est home à l’envers bien sûr, mais c’est aussi parce que pendant la tournée de sebadoh l’an dernier, tout le monde ne parlait que de l’emo, on nous disait les gars, vous êtes les parrains de l’emo… j’aimerais bien, mais en fait, c’est plutôt ian mac kaye et guy picciotto, entre autres.

mp3  perfect way

et pour finir, je ne connais pas le titre de la chanson suivante, que je mets aussi dans la radio. chers lecteurs, éclairez-moi!

mp3  un blind test

acheter emoh chez merge records
acheter un disque de lou barlow

loobiecore, le site de lou barlow
mais ça veut dire quoi emo exactement?

julien – contact

11 thoughts on “lou barlow – live au middle east upstairs, le 2 mars 2005

  1. rom

    Alors, moi je dis : "on ajoute quelques majuscules ça et là et c’est parfait pour la Blogothèque !"

    Sinon, alerte-star : Jean-Jacques Sempé rue de Rennes vendredi dernier.

    Reply
  2. maxime

    merci! merci!! toujours pas de concert de lou barlow prévu à paris (enfin je crois), ca fait plaisir de pouvoir écouter tout ça. la chanson inconnue est peut être nouvelle? mystere…

    Reply
  3. individu_en_maillot_et_bonnet#2

    piscine valeyre, samedi 5 mars 2005, 11h45, douches communes
    individu_en_maillot_et_bonnet#1: waou, t’as vu, bud il a vu lou barlow, quel bol!
    individu_en_maillot_et_bonnet#2: c’est qui?
    individu_en_maillot_et_bonnet#1: beh, l’ex chanteur de sebadoh!
    individu_en_maillot_et_bonnet#2: ah? ouais, cool. aujourd’hui, je fais 2000m!
    individu_en_maillot_et_bonnet#1: moi, aussi

    Reply
  4. julien

    brad: you’re welcome!

    les autres: merci pour les alertes vedette (sur qu’il y en a eu mille a arcade fire aussi)…
    et puis la piscine… ben ecoute tanguy, bravo. a quand le triathlon?

    Reply
  5. arnaud b

    Suite de l’histoire à Paris, à La Maroquinerie.

    Le concert d’hier soir fut fabuleux. Les chansons de Lou Barlow ne m’avaient jamais autant touché. On a également eu droit aux anecdotes de génèse des chansons, et l’avocat qui lui avait piqué sa future femme en a repris pour son grade. Après la série "les tubes de Sebadoh", il a terminé son set par le dernier morceau du dernier album, qui parle d’un gros matou errant qu’il avait fini par adopter et qui s’est enfui. Pauvre Lou. On peut le consoler en lui envoyant sur son site web des photos de chats, il adore ça, "surtout les chats en France".

    Au passage, on rit et on est triste à la fois quand il ironise sur ses ventes de disques: "cette chanson est tirée de ‘The New Folk Implosion’, qui fut un désastre critique", "celle-là est sur ce disque, que j’ai fait tout seul et tiré à 3000 exemplaires … qui restent entassés chez moi … cet exemplaire-là c’est un magasin qui me l’a renvoyé … vous pouvez vous le procurer à la sortie pour 10 euros".

    On a aussi eu droit à la liste des groupes qu’il déteste, en haut de laquelle il met les Charlatans, les Happy Mondays et tout Madchester. Viennent ensuite Stone Temple Pilot et les Smashing Pumpkins. D’après Franck V c’est un clin d’oeil à un morceau de Pavement qui dressait une liste similaire. "J’ai très envie de dire Radiohead, mais je sais que ça ne vous plairait pas, tout le monde les aime".

    La meilleure fut quand même quand il a raconté la période où sa copine (et future femme) était partie avec le maudit avocat. Apparemment il est alors sorti avec une nana qui était l’assistante d’un sénateur à Washington DC: "c’était le genre de fille très brillante et très ambitieuse, alors le soir quand on se retrouvait elle me demandait de suite ‘qu’as-tu fait de ta journée?’ et moi je lui répondais tout penaud ‘ben j’ai écrit des chansons’".

    Et ces chansons étaient aussi magnifiquement écrites qu’interprétées.

    Reply
  6. gehtxuvrqf

    Thanks for this site!
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_bot_… bot femdom links</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_girl… girl with whip marks</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_webr… webrings</a>
    <a href=thebdsmday.info/gentle_bd… bdsm</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_hq.h… hq</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_diab… diablo</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_bit_… bit gag</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_tit_… tit torture</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_ritu… ritual fetish</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_cunt… cunt torture</a>
    <a href=thebdsmday.info/clit_tort… torture bdsm tit torture</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_erot… erotic artists</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_pay_… pay per view</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_suit… suit story</a>
    <a href=thebdsmday.info/retro_bds… bdsm pics</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_prod… product models galleries</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_dung… dungeon torture</a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_traf… traffic trade the bdsm stot;/a>
    <a href=thebdsmday.info/bdsm_dung… dungeon music</a>
    <a href=thebdsmday.info/sex_slave… slave girlfriend bdsm</a>
    <a href=thebdsmday.info/new_york_… york bdsm master</a>

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *