où l’on parle de bagages

bagages, oui, certains commencent à se plier puisqu’arnauld est reparti vers kersaint via le 17e arrondissement, chargé de la batterie de franck et de quelques livres de foie gras. demain ce sera au tour des deux autres parisiens de repartir, mettant un terme à une merveilleuse semaine d’enregistrements.

bagage aussi, puisque l’on a constaté en jouant ensemble sur une partie de started (cf guitar fight dans la radio) que douze ans de guitare dont deux à berklee college of music offrent un spectre de possibilités légèrement plus large que douze ans de guitare dont sept dans diane. voyez vous-même et devinez quels sont les gimmicks d’aurélien, et quels sont les miens.

hier et aujourd’hui, mise à part une fendarde séance photo (avec des bagages, d’ailleurs), on a fait toutes les voix qu’on pouvait sans greg. kwpr, donc, mais aussi le mystère bulgare sur today or not today, sur laquelle nous cédons aux sirènes de la mode, et qui présentera son petit pont bossa nova.

ce week-end vous pouvez faire un peu de karaoké sur kwpr si vous la connaissez, et lundi on conclura ce reportage improvisé.

1 thought on “où l’on parle de bagages

  1. arnaud b

    mortel kwpr, surtout la basse, la batterie, la guitare en arpèges (wah ce son clair), ça fait envie (dommage les rythmiques un peu désaccordées)

    bravo!

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.